Média Archives - EasyRad }

DANS LA BOÎTE À GANTS – Podcast – 29/12/21

Épisode #66 – Sébastien DUFOUR

L’avocat, enfant des radars automatiques

 

Sébastien DUFOUR, avocat spécialisé en Droit routier. En tant qu’ancien juriste, il me tenait à cœur d’enregistrer un épisode avec la référence en matière de Droit des automobilistes.

Seb est avant tout un passionné de 2 roues et d’autos depuis la découverte du circuit avec sa petite Fiat Barchetta.

C’est d’ailleurs cette passion nouvelle pour le sport auto qui lui fera croiser la route du club Lotus 111 et changera littéralement le cours de sa carrière d’avocat à cause d’un radar mal placé…

S’ensuit un enchainement d’autos plus qu’intéressantes pour peaufiner ses aptitudes de pilote au fil du développement de son activité d’avocat défenseur des automobilistes. Il faut dire que Seb est son 1er client lorsqu’il s’agit d’excès de vitesse, je ne peux que le comprendre…

Forcément, vous imaginez-bien qu’un avocat qui conteste autant d’infractions routières pour le compte de ses clients, ce n’est pas passée inaperçue vis-à-vis de l’État et des médias. Et encore moins, avec la création d’EasyRad qui est devenu le leader de la contestation radar en ligne !

Bref, cet épisode va très certainement vous apprendre deux ou trois petites choses sur le Droit routier et surtout vous régalez tant le franc-parler de Seb est rafraichissant et ses anecdotes percutantes.

 

ECOUTER LE PODCAST


LES DOCS DU WEEK-END – TF1 – 14/11/21

PV, radars, fourrière : la traque des chauffards 

 

Circulation limitée à 30 km/h, stationnement payant pour les 2 roues, flambée du prix des contraventions. A Paris, comme dans beaucoup de centres-villes, les voitures et autres motos ne sont plus les bienvenues : priorité aux piétons et aux vélos.En moyenne, dix PV sont dressés chaque seconde en France. Une grande majorité pour mauvais stationnement. Résultat : les fourrières tournent à plein régime. Scooters et automobilistes sont au bord de la crise de nerfs ! D’autant que les policiers ne sont plus les seuls à les tenir à l’œil. Aujourd’hui, des applications mobiles permettent aux riverains de signaler toute incivilité en bas de chez eux. Vous allez découvrir ces habitants qui dénoncent les automobilistes à la chaîne. Nous avons aussi enquêté sur la grogne de plus en plus de Français contre ces nouvelles voitures radars. C’est la nouvelle arme anti-chauffards de l’Etat. Difficile de repérer ces voitures banalisées qui sillonnent nos routes et distribuent les amendes en rafale. Alors, pour se défendre, les conducteurs se regroupent. Sur internet certains sites rassemblent plus de 200 000 abonnés prêts à signaler tous les radars qu’ils croisent. D’autres usagers font appel à des avocats spécialisés. Moyennant 50 euros, ils vous promettent de sauver votre permis à tous les coups. La promesse est-elle tenue ? Nous avons suivi l’un des rois de ce nouveau business.Enfin, vous découvrirez que nous sommes nombreux à opter pour une solution radicale : abandonner sa voiture et louer à la demande pour une heure ou un week-end. Simple, rapide et pas cher, la location entre particuliers explose. Et certains petits malins en profitent pour gagner de petites fortunes…

 

VOIR LE REPORTAGE


90′ ENQUETES – TMC – 05/10/21

PV, radars, fourrière : conducteurs au bord de la crise de nerfs !

Circulation limitée à 30 km/h, stationnement payant pour les 2 roues, flambée du prix des contraventions. A Paris, comme dans beaucoup de centres-villes, les voitures et autres motos ne sont plus les bienvenues : priorité aux piétons et aux vélos.En moyenne, dix PV sont dressés chaque seconde en France. Une grande majorité pour mauvais stationnement. Résultat : les fourrières tournent à plein régime. Scooters et automobilistes sont au bord de la crise de nerfs ! D’autant que les policiers ne sont plus les seuls à les tenir à l’œil. Aujourd’hui, des applications mobiles permettent aux riverains de signaler toute incivilité en bas de chez eux. Vous allez découvrir ces habitants qui dénoncent les automobilistes à la chaîne. Nous avons aussi enquêté sur la grogne de plus en plus de Français contre ces nouvelles voitures radars. C’est la nouvelle arme anti-chauffards de l’Etat. Difficile de repérer ces voitures banalisées qui sillonnent nos routes et distribuent les amendes en rafale. Alors, pour se défendre, les conducteurs se regroupent. Sur internet certains sites rassemblent plus de 200 000 abonnés prêts à signaler tous les radars qu’ils croisent. D’autres usagers font appel à des avocats spécialisés. Moyennant 50 euros, ils vous promettent de sauver votre permis à tous les coups. La promesse est-elle tenue ? Nous avons suivi l’un des rois de ce nouveau business.Enfin, vous découvrirez que nous sommes nombreux à opter pour une solution radicale : abandonner sa voiture et louer à la demande pour une heure ou un week-end. Simple, rapide et pas cher, la location entre particuliers explose. Et certains petits malins en profitent pour gagner de petites fortunes…


Publié le 15/10/2021 – Auto Plus

CONTESTER SUR UN SITE D’AVOCAT DÉDIÉ

A ce jour, un seul service de ce type paraît recommandable. Lancé fin 2016 par Maître Sébastien Dufour, avocat au barreau de Paris et spécialiste du droit routier de longue date, le site EasyRad.org, aujourd’hui complètement refondu, conteste à votre place. Son but : sauver votre (on vos) point(s). Le site, entièrement automatisé, permet ainsi de contester tous les PV radars ou issus d’une vidéo-verbalisation.

Une condition toutefois : ne pas avoir été identifié. Oubliez donc cette option si vous avez été interpellé par les forces de l’ordre. Si vous avez été “flashé” de face, attention. Comme le précise Maître Dufour, “au moindre doute, réclamer le cliché. Il devrait vous être envoyé avant le terme des 45 jours. Ne passez par EasyRad que si vous n’êtes pas reconnaissable”.

Certes, le service est facturé 54 €, et vous devrez en sus payer la consignation sur amendes.gouv.fr (de 68 ou 135 € selon l’infraction), la procédure habituelle pour accéder au droit à contester. Mais sauf couac toujours possible (le risque zéro n’existe pas), vos points seront sauvés. Et, au cas où vous seriez convoqué au tribunal, l’avocat s’engage à vous représenter sans supplément.

Notre avis : Le tarif est accessible, et reste plus économique, qu’une contestation auprès de l’Antai. Sans compter que, pour le même prix, vous verrez peut-être aussi votre PV classé sans suite, comme François, de Garches (92), qui a eu l’heureuse surprise d’être remboursé de sa consignation. Fuyez en revanche les sites derrière lesquels il est impossible d’identifier clairement un avocat, tels Sosradar.co (ou fr), Easylitiges.fr ou Sauvermonpermis.com

LIRE L’ARTICLE


ENQUÊTE EXCLUSIVE – 19/11/17

Sécurité routière ou sécurité rentière ?

Depuis 2003, cet avocat mène une véritable croisade anti-radar et il prend un malin plaisir à faire annuler les pertes de points de ses clients.

 

 


CAPITAL – 09/07/17

EasyRad peut vous permettre de contester vos avis de contraventions et vous éviter selon les cas le paiement de l’amende. Une procédure simple et rapide pour économiser ses points.


RADARS AUTOMATIQUES : SÉBASTIEN DUFOUR VEUT «AUTOMATISER LA CONTESTATION»

Contester une infraction pour excès de vitesse est tentant pour un grand nombre d’automobilistes, qui abandonnent cependant cette idée en raison des lourdes formalités administratives que cela peut engendrer. Sébastien Dufour nous confirme qu’il y a « très peu de contestations », illustrant cette situation avec les chiffres de 2015, où seulement 5% des 13,5 millions d’infractions en ont fait l’objet. Il faut dire que contester une amende pour excès de vitesse ou franchissement de feu rouge a un coût, en temps et en argent.

Le site EasyRad a donc pour objectif d’aider les automobilistes qui souhaitent contester à le faire plus facilement avec l’aide d’avocats. Il suffit d’y remplir un formulaire avec les informations de l’avis de contravention et ensuite le processus de contestation suivra son cours automatiquement. « C’est le bras armé de l’automobiliste » nous dit Sébastien Dufour, qui facture 54 euros TTC cette prestation.

Lire l’article


Publié le 15/11/2016 – Le parisien

PERMIS DE CONDUIRE : QUAND LA CONTESTATION DE PV DEVIENT AUTOMATIQUE

La prestation, d’un nouveau genre, n’est pas gratuite. Pour chaque infraction, l’avocat demande une somme forfaitaire de 54 €, « soit le prix d’une amende minorée hors TVA et un tarif suffisamment bas pour être accessible au plus grand nombre », justifie Sébastien Dufour.

Une fois sur le site EasyRad, l’automobiliste pris en faute indique seulement le numéro de son PV et de sa plaque d’immatriculation. Tout le reste de la procédure est pris en charge avec la promesse, dans la quasi-totalité des cas, de ne pas perdre de points. « Presque tous les radars de contrôle de vitesse et tous ceux sanctionnant les passages au feu rouge prennent des clichés par l’arrière. Il est donc impossible d’identifier le conducteur et donc de retirer des points sur un permis d’une personne inconnue. »

Toutefois le propriétaire de la carte grise devra bel et bien payer l’amende.

Lire l’article


Publié le 02/12/2016 – L’argus

EASY-RAD.ORG : UN SITE POUR CONTESTER SES PV DE FAÇON AUTOMATISÉE

Concrètement, après avoir consigné le montant de l’amende reçue sur le site de télépaiement www.amendes.gouv.fr, le propriétaire du véhicule flashé saisi le numéro de référence de règlement sur le site Easy-Rad pour lancer la procédure.

Il lui faudra alors renseigner les éléments du PV sur le formulaire disponible et s’acquitter d’une somme forfaitaire de 54 euros pour que le site se mette à traiter automatiquement toutes les démarches administratives à sa place. Au besoin, un avocat peut aller plaider sa cause devant un tribunal.

Si l’on n’est pas le propriétaire du véhicule flashé mais qu’on a été dénoncé (par exemple par son employeur comme la loi l’y obligera à partir du 1er janvier 2017), la procédure est assez semblable, étape de la consignation de l’amende en moins.

Lire l’article