Médias

Radar : easyrad ne vous laisse pas en rade

« Easyrad veut donc aider les automobilistes à sauver leur argent, et surtout leurs points. Pour cela, il suffit de donner quelques informations de base, dont les références du PV et les coordonnées du propriétaire de l’auto concernée. Le service gère ensuite tout le reste, en envoyant une lettre certifiée au centre de Rennes. Le conducteur reçoit un numéro de suivi de dossier et est informé de la décision rendue par la justice. La démarche n’est en revanche pas gratuite : il faut verser 54 € (soit 45 € hors taxe). Mais pour Sébastien Dufour, c’est une somme dérisoire par rapport au coût traditionnel d’un avocat, « équivalente à la somme minimale de l’amende et permet à tous de se défendre ». Il faut également consigner la somme de l’amende, en passant par le site officiel […]

21/06/2017

Cette start-up qui conteste vos excès de vitesse

« Pour la contestation, EasyRad s’appuie sur le Code de la Route et plus particulièrement l’article L212-3, qui stipule que « le titulaire du certificat d’immatriculation du véhicule est redevable pécuniairement de l’amende encourue pour des contraventions à la réglementation sur les vitesses maximales autorisées (…) à moins (…) qu’il n’apporte tous éléments permettant d’établir qu’il n’est pas l’auteur véritable de l’infraction. La personne déclarée redevable en application des dispositions du présent article n’est pas responsable pénalement de l’infraction. La personne […]

21/06/2017

Easy-Rad.org : un site pour contester ses PV de façon automatisée

« Concrètement, après avoir consigné le montant de l’amende reçue sur le site de télépaiement www.amendes.gouv.fr, le propriétaire du véhicule flashé saisi le numéro de référence de règlement sur le site Easy-Rad pour lancer la procédure. Il lui faudra alors renseigner les éléments du PV sur le formulaire disponible et s’acquitter d’une somme forfaitaire de 54 euros pour que le site se mette à traiter automatiquement toutes les démarches administratives à sa place. Au besoin, un avocat peut aller plaider sa cause devant un tribunal. Si l’on n’est pas le propriétaire du véhicule flashé mais qu’on a été dénoncé (par exemple […]

21/06/2017

Permis de conduire : quand la contestation de PV devient automatique

« La prestation, d’un nouveau genre, n’est pas gratuite. Pour chaque infraction, l’avocat demande une somme forfaitaire de 54 €, « soit le prix d’une amende minorée hors TVA et un tarif suffisamment bas pour être accessible au plus grand nombre », justifie Sébastien Dufour. Une fois sur le site EasyRad, l’automobiliste pris en faute indique seulement le numéro de son PV et de sa plaque d’immatriculation. Tout le reste de la procédure est pris en charge avec la promesse, dans la quasi-totalité des cas, de ne pas perdre de […]

21/06/2017

EasyRad, le site qui s’occupe de faire sauter vos PV à votre place

« Au volant, on se doute de ce qui vient de se passer. Un flash a retenti. Chez soi, on attend. Puis le facteur apporte la mauvaise nouvelle. L’amende est là. Presque toujours, on paie. Sans combattre. Le site EasyRad propose aux automobilistes qui souhaitent contester un excès de vitesse enregistré par les radars automatiques de s’occuper de toutes les démarches administratives. L’avocat, Sébastien Dufour, fondateur du site, explique sur RTL qu’il y a « très peu de contestations » à cause des nombreux documents à fournir. En 2015, avance-t-il, seulement 5 % des 13,5 millions des contraventions données ont été contestées. « Seulement 1 % des PV de vitesse relevés par radars automatiques sont contestés et seulement 4 % pour les radars feu rouge ! », peut-on lire sur le site Internet. Concrètement, EasyRad conteste pour l’automobiliste sa contravention, assure le suivi de la procédure et […]

21/06/2017